Logo Biofib le blog


6 février 2013, en 5ème place, Jean Le Cam boucle son Vendée Globe en 88 jours

Mercredi dernier, Biofib’ isolation accueillait son skipper préféré Jean le Cam, de retour aux Sables d’Olonne, en Vendée, après 88 jours de course en solitaire autour du monde ! Une belle aventure que le Roi jean a su nous faire partager tout au long de son périple, au travers des nombreuses vidéos publiées sur la toile. 14h00 : remontée du chenal, porté en triomphe par la foule ! Avec sa simplicité légendaire, Jean a pris le temps de saluer son public lors de la remontée du chenal du Port Olonna….Lire la suite

« C’est chaud ! »

Jean Le Cam s’approche du plus gros de la dépression. Joint ce matin par téléphone alors que le vent soufflait à plus de 30 nœuds, le skipper de SynerCiel nous a fait vivre un surf en direct des mers du Sud. Sensibles au mal de mer, s’abstenir ! C’est chaud ! Il y a entre 32 et 36 nœuds de vent ! Ben là, il y a une vague justement, hop je suis dessus. Et c’est parti (ndlr : en surf). Tu entends le bruit ??? (ndlr : bruit strident…Lire la suite

Les trois mousquetaires… ou presque !

SynerCiel « flashé » à 28 noeuds dans les 40e rugissants – ça souffle dur dans les mers du Sud. Alors que Jean Le Cam a passé ce matin la porte des Aiguilles, le skipper de SynerCiel fait tout pour préserver sa monture. L’océan Austral ne fait que commencer. 30 nœuds, rafales à 38 ! Ca a été la nuit de tous les records je crois ! J’ai eu 38 nœuds de vent dans un grain et il y avait 30 nœuds bien établis voire plus. Dans une vague, j’ai…Lire la suite

« Dessous c’est devant ! »

Avec 374,4 milles parcourus, Jean Le Cam était le plus véloce de la flotte sur les dernières 24 heures, affichant une moyenne de 15,6 nœuds. Une vitesse qui lui a permis de recoller au Britannique Mike Golding et de se positionner stratégiquement pour la suite de la descente de l’Atlantique. Un week-end à 200 à l’heure C’est ce que l’on appelle un bon week-end ! Bonne vitesse, j’ai bien dormi, je me suis bien reposé. Là j’arrive sur les îles de Trindade. Encore un peu de géographie après Pendos de…Lire la suite

« Le pot au noir c’est quitte ou double »

C’est la bête noire du marin, l’obstacle dans la descente et la remontée de l’Atlantique. Incertaine, changeante, mouvante, la zone de convergence intertropicale, également appelée pot-au-noir, occupe l’esprit de Jean Le Cam depuis hier matin. Qu’est ce que c’est ? Pourquoi est-ce si difficile à appréhender ? Voici quelques explications sur cette zone météorologique perturbée située juste au nord de l’équateur. Où se trouve cette zone ? La zone de convergence intertropicale (ZCIT) est mouvante car son positionnement découle du positionnement de l’anticyclone des Açores au Nord et de celui…Lire la suite